Bonjour à toutes et à tous,

La tournée régionale de consultations sur les enjeux du gouvernement en ligne s’est terminée en grande à Sept-Îles au Musée Shaputuan le 30 novembre et à Montréal au Centre St-Pierre le 5 décembre.

Au nom de toute l’équipe de Communautique, Céline et moi aimerions remercier sincèrement les participantes et participants dans toutes les régions visitées et souligner l’accueil chaleureux que nous ont réservé tous nos partenaires à travers le Québec.

Bien que la tournée soit terminée, c’est maintenant que commence tout le travail de collecte des données pour la rédaction du rapport. !

En attendant le rapport voici une bref aperçu des résultats des dernières consultations :

Montréal : Cette rencontre avait lieu au Centre St-Pierre où Céline et moi avons eu le plaisir d’entendre et de discuter avec une cinquantaine de participantes et de participants. Parmi ceux-ci, nous retrouvions des personnes représentant divers organismes concernés par les enjeux de la consultation (éducation populaire, femmes, aînés, personnes handicapées, appropriation des technologies, etc.), dont un nombre record d’animatrices et d’animateurs provenant des divers centres d’accès communautaires de la région qui nous ont dressé un portrait éloquent des besoins des populations marginalisées fréquentant ces centres.

Plusieurs constats importants ressortent de la rencontre de Montréal, certains rejoignant les résultats dégagés lors des consultations dans les autres régions, certains s’en distinguant particulièrement par leur finalité.

D’une part, bien que plusieurs projets en matière de numérisation de l’État soient déjà implantés ou en voie de l’être (tel que le vote électronique, les services électroniques et les consultations en ligne), il ressort clairement qu’il y a toujours un gros manque d’information sur l’ensemble du projet gouvernemental et particulièrement en ce qui concerne la page citoyenne. Et d’ailleurs, plusieurs personnes présentes à la journée ont d’emblée expliqué qu’elles participaient à la rencontre d’abord dans l’espoir d’obtenir plus d’informations sur les développements en cours et à venir.

.

À Montréal, comme dans les autres régions, la formation et l’animation du milieu ressortent comme conditions essentielles à la mise en œuvre du projet de gouvernement en ligne et ce, pour éviter que la fracture numérique ne frappe encore les populations exclues et potentiellement exclues.

On se doit de souligner, les préoccupations particulières à certaines régions mais qui devraient être comprises par l’ensemble des régions : les participants et participantes à Sept-Îles ainsi qu’à Amos et Rimouski ont identifié les inéquités entre les grands centres urbains et les régions plus rurales ou éloignées. Pour les participantes et les participants de Sept-Îles, l’accès à un fournisseur de service internet est extrêmement coûteux et on propose que, si les services gouvernementaux deviennent seulement accessibles en ligne, il ne revient pas aux contribuables de payer les frais pour avoir accès à ces mêmes services.

Pour plusieurs régions, il a été proposé que les services soient disponibles en plusieurs langues dont les langues parlées par les premières nations. On suggère aussi la mise en place d’un moratoire sur le développement du Gouvernement en ligne tant que les inquiètudes par rapport aux questions de sécurité et de confidentialité persistent.

En terminant, je tiens au nom de ma collègue Céline et de toute l’équipe de Communautique remercier les nombreux acteurs ayant fait de ces consultations régionales un franc succès, riche en discussions et nous permettant de ressortir des constats et des propositions dont nous espérons que le gouvernement tiendra compte. Un grand merci à nos partenaires régionaux pour leur support à la logistique et à la mobilisation et surtout, un merci énorme à tous les participants et participantes qui ont fait de ces rencontres une expérience inoubliable.

Je vous rappelle que le volet de la consultation en ligne se poursuit jusqu’à ce vendredi 16 décembre alors, si vous n’avez pas pu participer aux rencontres régionales, il est encore temps de vous faire entendre.

Joyeuses Fêtes à toutes et tous et à l’année prochaine !